Epilation a la cire : ça fait mal ?

cire epilL’épilation à la cire arrache les poils. Au fur et à mesure des séances d’épilation, le poil se clairsème car la cire empêche les poils les plus faibles de repousser. Il y a donc moins de pilosité.

Une épilation à la cire dure environ un mois à un mois et demi. Avant de faire une nouvelle séance, il faut attendre que les poils aient repoussé. On conseille entre deux séances d’épilation à la cire d’utiliser une crème épilatoire pour garder la peau nette car les poils ne repoussent pas en même temps.

On utilise une cire traditionnelle, bien épaisse. La cire est étalée avec une spatule sur la zone à épiler. La cire fondue étalée sur la zone à épiler emprisonne les poils. Une fois qu’elle est séchée, la cire est arrachée d’un coup sec en tirant dans le sens inverse de la pousse des poils. On utilise de la cire chaude ou tiède car la chaleur ouvre les pores de la peau et permet un arrachage plus facile des poils.

L’épilation à la cire est déconseillée pour toutes les personnes qui présentent des problèmes circulatoires (varices, varicosités).

L’épilation à la cire est une technique ancienne et très répandue. Elle consiste engluer les poils dans de la cire tiède ou chaude à l’aide d’une spatule ou d’un rouleau et à tirer pour épiler. Elle peut être réalisée à domicile ou en institut.

Epilation à la cire en institut

Les instituts de beauté pratiquent couramment l’épilation à la cire chaude (pour le corps) ou tiède (pour les zones sensibles, le visage notamment).

Il convient dans le cas d’une épilation à la cire en institut, de vérifier que la cire n’est pas réutilisée pour chaque client mais qu’elle est à usage unique. Ceci afin d’éviter tout risque d’infection de la peau avec des bactéries (responsables de folliculite, d’abcès…) ou des virus (responsables d’herpès, de molluscum contagiosum…).

Epilation à la cire à la maison

L’épilation à la cire est particulièrement pratique puisque les appareils sont dorénavant moins volumineux et que la cire est souvent conditionnée de façon pratique (billes à glisser dans l’épilateur, pot de cire à réchauffer au micro-onde…). L’épilation à la cire permet d’épiler de grandes zones et serait moins douloureuse que l’épilateur électrique (bien que cet appareil à épilation est de moins en moins douloureux).

Conseils pour l’épilation à la cire

Mal réalisée, l’épilation à la cire risque de faire apparaître des poils incarnés, de boutons, de plaques rouges…

Contrairement à ce que l’on peut lire dans beaucoup de modes d’emploi ou de revues, il est déconseillé d’épiler dans le sens inverse de la pousse des poils.

Les poils poussent obliquement à la peau (par exemple, sur les jambes, ils poussent vers le bas). Si l’on contrarie régulièrement les poils en les épilant dans le sens inverse de leur pousse, ils finissent par pousser droits ou recourbés et s’incarnent dans la peau. Ceci explique souvent la présence de poils incarnés qui, lorsqu’ils sont manipulés ensuite avec la pince à épiler, s’infectent et donnent des boutons voire des abcès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s