La pince à épiler pour s’épiler

epilation sourcilEPILATION A LA PINCE :

L’épilation à la pince est la technique d’épilation la pus ancienne, utilisant une pince à épiler. Il existe de nombreuses formes de pinces à épiler.

L’épilation à la pince expose au risque de survenue de poils incarnés par défaut de manipulation du poil et de boutons rouges inflammatoires par contamination bactérienne.

L’épilation à la pince est donc une pratique qui ne doit pas être prise à la légère et qui nécessite quelques précautions afin d’éviter ces désagréments.

Du calme, une musique douce, un très bon éclairage…

Faites-vous plaisir, l’épilation, même si elle est une corvée pour beaucoup, peut être aussi considérée comme un moment où l’on s’occupe de soi. Et de bonnes conditions (calme, éclairage…) permettront d’obtenir de meilleurs résultats.

Le sens de la pousse des poils doit être respecté

Contrairement à ce que l’on peut lire dans beaucoup de modes d’emploi ou de revues, il est déconseillé d’épiler dans le sens inverse de la pousse des poils.

Les poils poussent obliquement à la peau (par exemple, sur les jambes, ils poussent vers le bas). Si l’on contrarie régulièrement les poils en les épilant dans le sens inverse de leur pousse, ils finissent par pousser droits ou recourbés et s’incarnent dans la peau. Ceci explique souvent la présence de poils incarnés qui, lorsqu’ils sont manipulés ensuite avec la pince à épiler, s’infectent et donnent des boutons voire des abcès.

Epilation : attention à l’hygiène

L’épilation est traumatisante pour la peau et les poils, elle risque d’y faire pénétrer des germes et de provoquer des infections de la peau (impetigo, abces, folliculite…). Il faut donc nettoyer soigneusement la peau avant et après l’épilation, et veiller à ce que la pince à épiler soit parfaitement propre.

De plus, en cas de poil incarné, ne cherchez pas à sortir le poil de la peau avec la pince à épiler car vous risqueriez de créer une infection, une plaie voire une tache sur la peau. Le poil sortira probablement un jour. Si ce n’est pas le cas, il faut consulter un médecin afin que ce dernier enlève le poil incarné.

Epilation : attention aux taches sur la peau

L’épilation à la pince peut être traumatisante pour la peau et les poils, elle risque de provoquer des rougeurs persistantes sur la peau, et ces rougeurs peuvent devenir pigmentées si elles sont exposées au soleil.

Il est donc indispensable d’éviter toute exposition au soleil de la zone épilée après l’épilation et ce, au moins jusqu’à disparition des rougeurs.

Publicités

Epilation électrique et électrolyse

Epilation électrique

L’épilation électrique consiste à faire pénétrer une très fine aiguille dans le canal où se trouve le poil, à faire glisser cette aiguille le long du poil jusqu’à la racine et à détruire la racine au moyen de l’électricité.

L’épilation électrique est généralement réalisée :

Par un médecin ayant l’habitude de ce genre d’épilation. Il est fréquent que le médecin propose d’appliquer une crème anesthésiante sur la zone à épiler avant la séance pour éviter les douleurs.

En hiver pour éviter les taches après épilation

Il ne faut donc pas confondre épilation électrique et l’épilateur électrique, qui est un appareil d’épilation en vente libre, utilisable chez soi.

L’épilation électrique est efficace, il s’agit d’une épilation dite « définitive » puisque la racine du poil traité est détruite.

L’épilation électrique a pour inconvénient d’être douloureuse et fastidieuse puisqu’elle est réalisée poil par poil.

L’épilation électrique ne permet donc pas de traiter de grandes zones. Il s’agit d’une méthode de choix pour le traitement de petites zones et de petites quantités de poils.

Epilation à l’électrolyseelectrolyse

L’épilation par électrolyse est une technique plus fréquente dans les pays anglo-saxons que dans les pays francophones et la France en particulier.

L’épilation par électrolyse ressemble à l’épilation électrique puisqu’il faut introduire une fine aiguille dans le canal du poil, mais en diffère par la méthode de destruction du poils, basée sur l’électrolyse et non pas seulement sur l’électricité.

Comme l’épilation électrique, l’épilation à l’électrolyse a pour inconvénient d’être douloureuse mais elle est aussi efficace que l’épilation électrique.

Il existe des appareils à épilation par électrolyse en vente dans les magasins de matériel médical, mais leur maniement nécessite de la technique et il n’est pas conseillé d’essayer l’épilation à électrolyse sans expérience préalable.

Cette méthode peut être à privilégier pour les peaux mattes et noires, car le principe de la destruction du poil ne repose pas sur la mélanine. C’est une méthode efficace, qui détruit le poil entièrement, avec la racine. La repousse est donc lente et comparable à une épilation avec un laser ou une lumière pulsée. En revanche les gestes nécessaires à une bonne épilation ne sont pas très accessibles, il faudra passer par un spécialiste, contrairement à la lumière pulsée.

Il ne faut pas confondre l’épilation à l’électrolyse avec l’épilation électrique, et encore moins avec les épilateurs électriques. Les épilateurs électriques vont retirer le poil de façon mécanique, comme le ferait une pince à épiler, mais ils sont équipés de plusieurs dizaines de petites pinces, augmentant considérablement le rendement d’arrachage du poil. l’épilateur électrique peut également être une très bonne solution pour les peaux noires, en plus d’être relativement abordable en terme de prix.

Epilation a la lumière pulsée et laser

laser epilationLa lumière pulsée

L’épilation à la lumière pulsée a été spécialement conçue pour les peaux noires qui ne supportent pas l’épilation laser. La lumière pulsée présente l’avantage de ne pas provoquer une dépigmentation de la peau

Pour une épilation à la lumière pulsée, on rase d’abord la zone à épiler avant de flasher. Le cristal émet un rayon lumineux qui détruit le bulbe pileux.

Il faut déplacer le flash sur toute la zone à épiler en fonction de la surface. Le patient et l’opérateur portent des lunettes protectrices pendant tout le temps de la manipulation.

La sensation pour le patient est tout au plus désagréable.

L’épilation à la lumière pulsée est presque aussi efficace que l’épilation laser en termes de durée. A noter que la technologie évolue rapidement, des appareils performants existent sur le marche, vous pouvez trouver des tests d’appareils à la lumière pulsée.

Epilation au laser

Si vous en avez marre de vous épiler ou de vous raser régulièrement, venez tester notre épilation laser. Elle est définitive et sans douleur, à raison de plusieurs séances.

Fini les rasoirs, fini la cire, fini les poils embêtants qui vous gâchent la vie. Vous n’aurez plus à y penser.

Comment marche l’épilation laser ?

Le procédé est très simple : la racine du poil est brûlée, sans affecter la peau qui se trouve autour. En effet, l’intensité de la lumière vient brûler le poil jusqu’à la racine pour qu’il ne repousse plus. Il fonctionne à merveille sur les peaux claires et les poils foncés, mais aussi sur d’autres types de peaux et de poils.

En parallèle de l’épilation au laser, il existe la méthode de la lumière pulsée. Certains appareils utilisent une lumière au xénon.

Quels sont les avantages de l’épilation laser ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’épilation laser détruit le bulbe du poil, pour empêcher que le poil repousse. Ce qui veut dire qu’une fois le bulbe détruit, le poil ne repoussera plus, l’épilation est définitive.

Le laser émet une lumière particulière, ce qui fait qu’il s’attaque à la mélanine des poils. Il marche donc très bien sur les poils foncés, et ne fonctionne pas du tout sur les poils blancs (la mélanine étant le pigment qui colore la peau et les cheveux).

Comment ça se passe ?

Vous prenez rendez-vous pour une première séance, et nous vous épilons au laser. Vous venez au centre, et vous n’avez plus qu’à vous installer. Ensuite, nous reprogrammons d’autres séances pour enlever les poils qui persistent.

Est-ce que l’épilation laser est douloureuse ?

Il est possible que vous sentiez le laser, car c’est l’effet thermique recherché. Mais cela doit rester dans les limites acceptables, et si vous sentez trop de douleur, l’opérateur pourra diminuer la puissance du laser.

Faut-il préparer quelque chose avant l’épilation laser ?

Il est bien de se raser 3 à 7 jours auparavant pour que le poil ne soit pas trop long mais soit présent. L’idéal étant qu’il dépasse d’environ 1 mm de la peau.

Epilation a la cire : ça fait mal ?

cire epilL’épilation à la cire arrache les poils. Au fur et à mesure des séances d’épilation, le poil se clairsème car la cire empêche les poils les plus faibles de repousser. Il y a donc moins de pilosité.

Une épilation à la cire dure environ un mois à un mois et demi. Avant de faire une nouvelle séance, il faut attendre que les poils aient repoussé. On conseille entre deux séances d’épilation à la cire d’utiliser une crème épilatoire pour garder la peau nette car les poils ne repoussent pas en même temps.

On utilise une cire traditionnelle, bien épaisse. La cire est étalée avec une spatule sur la zone à épiler. La cire fondue étalée sur la zone à épiler emprisonne les poils. Une fois qu’elle est séchée, la cire est arrachée d’un coup sec en tirant dans le sens inverse de la pousse des poils. On utilise de la cire chaude ou tiède car la chaleur ouvre les pores de la peau et permet un arrachage plus facile des poils.

L’épilation à la cire est déconseillée pour toutes les personnes qui présentent des problèmes circulatoires (varices, varicosités).

L’épilation à la cire est une technique ancienne et très répandue. Elle consiste engluer les poils dans de la cire tiède ou chaude à l’aide d’une spatule ou d’un rouleau et à tirer pour épiler. Elle peut être réalisée à domicile ou en institut.

Epilation à la cire en institut

Les instituts de beauté pratiquent couramment l’épilation à la cire chaude (pour le corps) ou tiède (pour les zones sensibles, le visage notamment).

Il convient dans le cas d’une épilation à la cire en institut, de vérifier que la cire n’est pas réutilisée pour chaque client mais qu’elle est à usage unique. Ceci afin d’éviter tout risque d’infection de la peau avec des bactéries (responsables de folliculite, d’abcès…) ou des virus (responsables d’herpès, de molluscum contagiosum…).

Epilation à la cire à la maison

L’épilation à la cire est particulièrement pratique puisque les appareils sont dorénavant moins volumineux et que la cire est souvent conditionnée de façon pratique (billes à glisser dans l’épilateur, pot de cire à réchauffer au micro-onde…). L’épilation à la cire permet d’épiler de grandes zones et serait moins douloureuse que l’épilateur électrique (bien que cet appareil à épilation est de moins en moins douloureux).

Conseils pour l’épilation à la cire

Mal réalisée, l’épilation à la cire risque de faire apparaître des poils incarnés, de boutons, de plaques rouges…

Contrairement à ce que l’on peut lire dans beaucoup de modes d’emploi ou de revues, il est déconseillé d’épiler dans le sens inverse de la pousse des poils.

Les poils poussent obliquement à la peau (par exemple, sur les jambes, ils poussent vers le bas). Si l’on contrarie régulièrement les poils en les épilant dans le sens inverse de leur pousse, ils finissent par pousser droits ou recourbés et s’incarnent dans la peau. Ceci explique souvent la présence de poils incarnés qui, lorsqu’ils sont manipulés ensuite avec la pince à épiler, s’infectent et donnent des boutons voire des abcès.